Wear-Management
Flash
-  Highlights 2017
-  News & Liens

Langue
-  English
>  Français
-  Deutsch

Wear-Management
-  Focus
  -  Usines d'automobile
  -  Héritage culturel
  -  Cimenterie
  -  Production d'énergie
  -  Métallurgie
  -  Industrie minière
  -  Pétrochimie
  -  Public Management
  -  Transport
-  Formation
-  Organisation de congrès
-  Pièces de rechange
-  Contact / Réseaux

Références
-  MBF / RCM (SAE JA 1011)
-  Sûreté de fonctionnement
-  Soudage de maintenance
  >  Electrode manuel
  -  MIG / MAG
-  Soudage de réparation
-  Fonte
  -  Soudabilité
  -  Soudage de réparation
-  Acier d'usage courant
  -  Soudage
-  Aciers à outils
-  Revêtements
  -  Soudage
  -  Projection
  -  Brasage
-  Experts en grues
-  Sécurité
-  Acronyme
-  Normes internationales
-  CEN TR 15628

Highlights
-  Highlights 2017
-  Highlights 2016
-  Highlights 2015
-  Highlights 2014
-  Highlights 2013
-  Highlights 2012
-  Highlights 2011
-  Highlights 2010
-  Highlights 2009
-  Highlights 2008
-  Highlights 2007
-  Highlights 2006
-  Highlights 2005
-  Highlights 2004
-  Highlights 2003
-  Foxterrier

Electrode manuel

Applications

Le soudage à l’arc manuel peut être utilisé aussi bien pour des assemblages que pour des revêtements protecteurs des pièces neuves ou pour reconstruire et réparer des pièces.

Soudage à l’arc manuel
Soudage à l’arc manuel

L’électrode enrobée

Pendant le soudage, l’électrode fond et forme le dépôt. L'enrobage forme un laitier qui protège le dépôt de l'oxydation.

Electrode enrobée
Electrode enrobée

L’enrobage est constitué de différents composants chimiques:

  • pour protéger la zone de soudage
  • pour une stabilité optimale de l'arc
  • pour une fusion contrôlée
  • pour assurer une parfaite solidification du dépôt

L'indication du diamètre d'une électrode enrobée se réfère en fait au diamètre de son âme métallique.

Les performances d ’une électrode enrobée pour le soudage de maintenance et de réparation

  • Soudabilité en courant continu et/ou alternatif
  • Soudage à l'extérieur
  • Mobilité et facilité
  • Amorçage facile
  • Stabilité d’arc
  • Transfert du métal d’apport
  • Fluidité du bain de soudage
  • Soudabilité en position
  • Enlèvement du laitier
  • Apparence et forme du cordon

Caractéristiques des enrobages

Code   Type   Caractéristiques
   
R   Rutile/ base: oxyde de titane / épaisseur moyenne   Bonne soudabilité, pénétration moyenne, utilisable pour la position V.
RR   Rutile/ base: oxyde de titane / épaisseur D / d > 1.55   Pour les positions F et H.
B   Basique   Le cordon a une bonne résistance à la fissuration / appropriée pour les pièces lourdes / pour toutes les positions / séchage des électrodes nécessaire.
C   Cellulosique   Pénétration profonde / toutes les positions / application typique: soudage des canalisations.

Stockage des électrodes

L'endroit de stockage ne doit pas être humide (température constante de 15° à 21°C, électrodes basiques: 15° à 28°C).
L'endommagement de l'électrode peut être la cause des défauts de soudage.

Séchage des électrodes avant l'utilisation

voir les instructions du fournisseur

Préparation des pièces ayant déjà travaillé

  • Pour des résultats optimaux, les pièces ayant déjà travaillé sont à nettoyer et à préparer mécaniquement avant le soudage.
  • Les pièces ayant déjà travaillé peuvent être endommagées. Certaines de ces pièces pourront mettre en relief des fissures de fatigue thermique ou mécanique. Tous les résidus, les fissures, doivent être éliminés avant le soudage.
  • Les zones endommagées peuvent être enlevées par chanfreinage ou meulage. Avant toute opération de soudage il est nécessaire d’effectuer un contrôle des surfaces par ressuage.
  • Les bords sont à arrondir par meulage, ce qui évite des surchauffes locales lors du soudage.

Paramètres de soudage

Choix des paramètres

  • L'ampérage influence la vitesse de déposition et la pénétration (voir les instructions du fournisseur)
  • Le voltage est ajusté par la longueur de l'arc:
    - Arc long: voltage élevé
    - Arc court: voltage réduit
  • Pour le courant continu (d.c.), il faut respecté les indications de polarité (voir marquage sur l'électrode)

Lorsque l'on utilise des électrodes manuelles, la vitesse de soudage est un paramètre difficilement mesurable. Dans la pratique, la longueur du cordon par électrode est souvent considérée comme étalon de mesure pour déterminer la vitesse de soudage.

Ampérage

Si l'ampérage est trop élevé, les problèmes suivants peuvent se présenter:

  • l'électrode surchauffe et l'enrobage est endommagé
  • bain de fusion trop important
  • bain de fusion insuffisamment protégé et formation des pores
  • important cratère au bout de la soudure avec risque de formation de pores et de fissuration
  • caniveaux
  • projections
  • laitier difficile à enlever
  • lors d'assemblage: excès de pénétration

Si l'ampérage est insuffisant, les problèmes suivants peuvent se présenter:

  • difficulté d'amorçage de l'arc
  • arc discontinu
  • fusion asymétrique de l'enrobage
  • défauts de liaison et inclusions de laitier
  • pores, soufflures

Vitesse de soudage

Si la vitesse de soudage est trop élevée, les problèmes suivants peuvent se présenter:

  • la soudure peut être insuffisamment protégée par le laitier
  • manque de fusion
  • inclusions de laitier et formation de soufflures
  • dans les assemblages soudés: pénétration insuffisante

Si la vitesse de soudage est trop lente, les problèmes suivants peuvent se présenter:

  • inclusions de laitier
  • dans les assemblages soudés: pénétration excessive

Longueur d'arc

Si l'arc est trop court, le problème suivant peut se présenter:

  • l'arc s'engorge

Si l'arc est trop court, les problèmes suivants peuvent se présenter:

  • l'arc est interrompu
  • l'absorption d'air provoque des porosités et des inclusions
  • caniveaux
  • manque de fusion
  • projections

Retrait

Retrait transversal

Mécanisme:

Retrait transversal
Retrait transversal

Le retrait transversal produit des tensions internes et des déformations plastiques dans la zone affectée par la chaleur. Dans certains cas, ces tensions peuvent produire des fissures pendant ou après le soudage.

Comment peut-on contrôler le retrait transversal:

  • En alignant bien les pièces à souder
  • En prévoyant l'angle de retrait
  • En réduisant le volume du chanfrein
  • En soudant sans balayage
  • En réduisant l'apport de chaleur

Retrait longitudinal

Mécanisme:

Retrait longitudinal
Retrait longitudinal

Le retrait longitudinal peut produire soit des fissures transversales, soit des fissures longitudinales par cisaillement. La vitesse de propagation des fissures est élevée.

Comment peut-on contrôler le retrait longitudinal:

Par un choix judicieux des séquences de soudage !

Wear-Management organise des formations intra-entreprises. Construites sur mesure, ces formations sont dispensées au sein de l'entreprise sur des thèmes choisis par celle-ci.
Pour plus d'information ou des conseils techniques, n'hésitez pas à nous contacter.

Last update: September 7, 2015

Toutes informations ont été rédigées dans les meilleures intentions et sans préjugés.
Wear-Mangement ne peut en aucun cas être tenu pour responsable.
Copyright © 2001-2018 Wear-Management, Arzillier 8, 1302 Vufflens-la-Ville, Switzerland
La reproduction exacte et la distribution intégrale de cette page est permise sur n'importe quel support d'archivage, pourvu que cette notice soit préservée.